Plan de partage des données issues des essais cliniques

Deux chercheurs rennais co-pilotent un groupe de travail national pour élaborer des data sharing plans d'essais cliniques
CC Ludovic Godard - UFC - CC BY-NC-ND

"Optimiser la gestion des données collectées à l’occasion des essais cliniques est un défi propre à la recherche médicale. L’ouverture est impossible, parce que ces données contiennent des informations éminemment sensibles sur les patients ayant participé aux essais. Pourtant, l’éthique veut que l’on maximise les bénéfices scientifiques tirés de l’effort consenti par ces patients dans un contexte particulièrement incertain. Pour contribuer à résoudre ce dilemme, un groupe de travail du comité pour la Science Ouverte va élaborer des modèles de plans de partage des données (data sharing plans ou DSP), qui permettront d’établir et de généraliser des protocoles d’échange de données entre équipes de recherche.

L’objectif est de garantir qu’aucun chercheur/promoteur ne se retrouve sans solution pour la rédaction d’un DSP d’essai clinique. Il s’agit d’accompagner précocement (avant la soumission de la recherche aux autorités compétentes) les chercheurs/promoteurs en leur proposant différents DSP compatibles avec le RGPD, comprenant à la fois des éléments de protocole mais aussi des éléments relatifs à l’information des personnes se prêtant à la recherche."

Ce groupe de travail est piloté par Florian Naudet, psychiatre, professeur de thérapeutique à l'Université de Rennes 1 et au CHU de Rennes et Claude Pellen, interne en pharmacie à l'Université de Rennes 1 et au CHU de Rennes.

En savoir plus

Source : Lettre de la science ouverte 21