Le cas des pre-prints

Déposez vos pre-publications dans HAL et/ou dans une autre archive ouverte dédiée aux pre-prints.

pre-prints logos
  1. Qu'est-ce qu'un pre-print ?
  2. Diffuser les pre-prints dans HAL
  3. Diffuser les pre-prints dans une autre archive ouverte
  4. Les plateformes pre-print des éditeurs
  5. Est-ce autorisé par les éditeurs ?

Qu'est-ce qu'un pre-print ?

Le pre-print correspond à la version initale du texte, non-publiée, éventuellement soumise à une revue pour relecture et publication (pre-refeering version).

La diffusion des pre-print présente différents avantages :

  • communiquer rapidement des résultats (le processus de relecture peut prendre des mois ou des années),
  • protéger ses recherches des risques de plagiat ou d'appropriation (la diffusion en certifie la parternité et l'antériorité, et a valeur juridique),
  • augmenter le nombre de citations, avant le processus de publication,
  • lier sa pré-publication à un DOI pour certaines archives,
  • définir des droits de diffusion spécifiques (licences Creative Commons).

Diffuser les pre-prints dans HAL

Dans HAL, il est tout à fait possible de déposer des pre-prints. Pour cela, il convient de sélectionner le type de document "pre-publication" dans le formulaire de dépôt.

Si par la suite, le texte est publié dans une revue, on peut soit modifier le dépôt HAL (type de publication) en ajoutant la version relue et acceptée pour publication, avec mention des métadonnées (volume, pagination), soit faire un nouveau dépôt.

Diffuser les pre-prints dans une autre archive ouverte

Il existe différentes archives ouvertes disciplinaires ou thématiques, spécialement conçues pour la diffusion de pre-prints. Quelques exemples :

Les plateformes pre-print des éditeurs

Attention, ces plateformes ont été créées par les éditeurs pour étendre leur contrôle de la communication scientifique, à des fins purement lucratives.
Il est donc déconseillé de déposer vos pre-prints sur ces serveurs : SSRN (propriété d'Elsevier), BioRN (Elsevier), ChemRxiv (ACS), etc.
 

Est-ce autorisé par les éditeurs ?

Tant qu'un manuscrit n'a pas fait l'objet d'un travail éditorial, il reste en principe la propriété de l'auteur. En réalité, les auteurs sont bien souvent contraints de céder leurs droits dès signature du contrat, en amont du processus de relecture et d'édition.

Cependant, la plupart des éditeurs autorisent la diffusion des pre-prints, sous certaines conditions. Pour connaître la politique des éditeurs et revues, consultez la base Sherpa-Romeo.